Merci de patienter...

Costume du “Gwanguran”

  • Type d’objet :Tenue de maque
  • Géographie : Afrique– Afrique occidentale – Sénégal  – Etyolo
  • Culture : Afrique– Bassari
  • Date :avant 1967
  • Matériaux et techniques :Ecorce de l’arbre “amru”, feuille de ronier, écorce de l’arbre “apes&quot
  • Dimensions et poids :128 x 47,5 x 13,5 cm, 513 g
  • Précédente collection : Musée de l’Homme (Afrique); Mission : Centre de Recherches Anthropologiques ;
  • Exposé :Non
  • Numéro d’inventaire :1967.79.4.1-3

Costume du gwangwuran « de la danse » constitué de :

  • coiffure : andənəgaf, en forme de cagoules faites dans des cylindres d’écorce battue d’aməruñ en de tissu de fibre, serré et noué au sommet par une lanière de feuilles de rônier. La partie inférieur du cylindre est coupée sur les côtés et laissée longue à l’avant et à l’arrière pour constituer deux pans plats qui peuvent être décorés de feuilles de rônier cousues.
  • Ornement de bras ɛyakh, en feuille de rônier. En deux points voisins d’un anneau fait d’un faisceau de nervures de feuille de rônier couvert d’une lanière de feuille de rônier enroulée en spirale, sont fixées de fines lanières de même matière.
  • Chemise atyud, en écorce battue d’apɛs

Le gwangwurañ « de la danse»,  sort pendant la première partie de l’hivernage à l’occasion des plus importants travaux agricoles collectifs donnant lieu à consommation de bière : bangwər, ɛbanyite, dyamañ. Vêtement commun aux lukuta et aux gwangwurañ.

Porté par le “Gwanguran.

×

Panier