Merci de patienter...

Sonnaille corporelle

  • Type d’objet : Instrument de musique
  • Nom vernaculaire : angamana
  • Géographie : Afrique– Afrique occidentale – Sénégal – Tambacounda (département) – Kedougou – Salimata – Enendin
  • Culture : Afrique– Bassari
  • Date :avant 1977
  • Matériaux et techniques :Métal
  • Dimensions et poids :42 x 9 x 1,8 cm, 345 g
  • Précédente collection : Musée de l’Homme (Afrique);
  • Exposé :Non
  • Numéro d’inventaire :1977.62.27

Flûte à ebouchure terminale à un troSonnailles de jambes : angamana, en fer comportant neuf grelots, enfilés sur un lacet de cuir qui passe dans les deux perforations ménagées à hauteur de la pliure, sur chacun d’eux.u.

Ornement sonore porté sous les genoux par les masques bišara, lukuta « de la bataille », gwangwuran  « des semailles » et par les khore d’apənan; le lenɛr et le gwangwurañ de la danse en portent sous les genoux et aux chevilles; le lukuta « de la danse» aux chevilles; les joueurs des tambours d’omangare peuvent en porter aux poignets. Ces sonnailles sont également portées sous les genoux par les falug dans la journée, et à la « promenade » des samedi et dimanche de khore, par les ləməta, lug et dyar pour leurs danses ; les femmes ɛndepɛka en portent aux chevilles pour leur danse tandis que les enfants commençant à marcher peuvent en porter un ou deux fixés à la cheville.

×

Panier